Ventes aux enchères immobilières : comment ça fonctionne ?

Publié le : 27 août 20214 mins de lecture

Une personne ayant acquis un bien que ce soit en immobilier ou en mobilier par enchère est dénommée adjudicataire. L’acquisition se fait après validation de l’offre la plus haute de toute l’assemblé. Grâce à l’évolution technologique, il est possible de le faire à distance ou en ligne. Il est, aussi, important de noter qu’il existe de version de la vente au enchère: une judiciaire. Elle signifie que la vente est forcée suite à l’incapacité du propriétaire à honorer ses dettes ou une vente au enchère faite à l’amiable. Dans le deuxième cas, le propriétaire peut se faire aider d’un notaire qui veillera à ce que les biens soient côtés correctement et coordonnera les démarches afin que tout se fasse dans la légalité. Pour les domaines ayant un administrateur, ils peuvent aussi remplacer les notaires. 

Provenance des biens  

Le but de la démarche est, donc, avant tout de recouvrir une dette que le possesseur du bien ne peut plus encaisser auprès de ses créanciers. Le dette peut avoir été faite par une personne physique ou morale et la procédure est initiée par une entité financière comme une banque sur des biens faisant l’objet de caution pour le prêt. Il est, aussi, possible que la vente judiciaire des biens ait été initiée par le syndicat de copropriétaires suite à un désaccord ou un désir de se défaire d’un bien mais qu’une partie s’y oppose. En cas de conflit, le tribunal peut, aussi, statuer en faveur d’un partage judiciaire. La vente concerne uniquement la part des biens de la personne en conflit avec les personnes qui souhaitent garder leur part. 

S’informer correctement 

Quelle que soit la forme juridique que la vente prend, il est essentiel de s’informer correctement. Cela permet de savoir quel type de bien est vendu et ou se fera le bien. Cela permet, aussi, de savoir à quelle typologie d’acheteur on aura à faire face. Pour cela, il est possible de consulter un cahier de charge qui regroupe toutes les informations sur le bien : origine, description, nom de l’administrateur du bien, l’état des biens, et les autres parties concernées par la vente, si c’est un syndicat, copropriété ou établissement. 

Visiter le bien avant l’enchère 

Cela peut être négligeable pour certain, mais un bon acheteur visite toujours, avant une enchère les bien qu’il souhaite acquérir. Une semaine avant la vente, il est possible de voir les biens et leur état réel. La visite doit être faite collectivement et aucune dérogation ne doit être faite pour que tout se passe dans un état d’impartialité. Tout entrave au bon fonctionnement de la démarche pourra être sanctionné voire même l’interdiction d’assister à l’enchère le jour de la vente. 

Après la vente, il est conseillé de s’informer sur les différentes parties liées à la participation à la vente et au chargé qu’incombe l’acquisition d’un bien durant une enchère. 

Plan du site