Quelle est la caractéristique architecturale des bastides des Alpes de Haute Provence ?

Publié le : 08 décembre 20214 mins de lecture

Une habitation secondaire destinée à accueillir des gens nobles et des bourgeois, la bastide des Alpes-de-Haute-Provence est apparue au XVIe siècle. Au XVIIIe siècle, il s’agissait d’une construction moderne où l’on pouvait prendre son temps, se reposer, profiter des paysages naturels aux alentours, tout en faisant un peu de jardinage. Mais quelle est donc sa particularité architecturale ?

L’architecture typique des bastides dans les Alpes-de-Haute-Provence

Contrairement aux mas de Provence qui sont construits à proximité d’un point d’eau (rivière, lac, étang, océan…), les bastides des Alpes-de-Haute-Provence sont implantées dans des lieux en hauteur. Au XVIIIe siècle, les constructeurs choisissaient donc des lieux qui surplombent les villes et les campagnes pour leur construction.

En général, une bastide prend la forme d’un carré ou d’un rectangle avec un rez-de-jardin intégré à sa structure. Les deux étages qui la composent sont accessibles depuis un escalier solide. Quant aux murs, ils sont faits en pierres sur lesquels on applique un enduit aux couleurs ocres pour les dissimuler, car à cette époque, les maisons en pierre apparentes symbolisaient la pauvreté.

Les bastides des Alpes-de-Haute-Provence disposent souvent d’une façade symétrique qui s’organise autour de plusieurs ouvertures rapprochées de la porte d’entrée centrale. Cette dernière est quant à elle surmontée d’une terrasse en fer forgé. À l’entrée de la maison se trouve une esplanade ombragée décorée avec des pots de fleurs et des plantes rampantes. Ce genre de construction vous intéresse ? Trouvez le bien de vos rêves dans les Alpes en consultant les offres d’une agence immobilière à Saint Rémy de Provence.

L’architecture interne des bastides en Haute Provence

Les bastides en Haute Provence présentent une architecture interne divisée en deux parties. La première partie se concentre sur le rez-de-chaussée où vous trouverez une salle commune, une cuisine et un cellier faisant office de réserve de vins. Un couloir étroit mène vers l’étage supérieur où se trouvent les chambres à coucher et le grenier. Ce couloir vous mènera également vers la seconde partie de la bâtisse : les pièces réservées aux bêtes.

En effet, les bourgeois des Alpes-de-Haute-Provence intégraient directement une étable ou une écurie à l’architecture interne de leurs maisons. Au fil des décennies, ils ont rajouté des annexes à cette structure de base en vue de créer une tour de pigeonnier, une soue à cochons, un poulailler ou encore une bergerie.

Les alentours des bastides en Haute Provence

Aux alentours d’une bastide dans les Alpes-de-Haute-Provence, vous apercevrez de magnifiques jardins et des prairies où fleurissent des milliers de fleurs et de plantes au printemps et en été. Ces maisons provençales étant construites en hauteur, leurs propriétaires peuvent y surveiller leurs terrains agricoles tout en profitant des rayons du soleil et de l’atmosphère conviviale sur les lieux.

Plan du site